Et si c’était une crise d’angoisse ?

Qu’est-ce qu’une crise d’angoisse ?

La crise d’angoisse peut toucher n’importe qui sans distinction d’âge ou de sexe.

Les symptômes sont très variés et peuvent parfois ressembler à ceux d’une crise cardiaque.

Les services d’urgence des hôpitaux accueillent chaque jour des patients en pleine crise d’angoisse. Nous établirons plus loin une liste des symptômes les plus courants, mais une des constantes est la peur de mourir.

Il existe différentes thérapies apportant une aide pour rendre les symptômes plus supportables, pour diminuer la sensation de panique (les anxiolytiques, notamment). Un accompagnement en psychothérapie va permettre d’en comprendre les causes.

La sophrologie, dans son approche psychocorporelle, va à la fois proposer des outils pour calmer les symptômes, mais aussi apprendre à prévenir les crises.

Crises d’angoisse et sophrologie

L’accompagnement se déroule en 3 phases.

1ère phase : Se détendre

Cette phase consiste à faire redescendre le niveau d’angoisse pour que les symptômes de la crise soient atténués.

Notamment la peur de mourir qui se manifeste par un état de panique avec une forte sensation de mort imminente.

Si la peur de mourir est inhérente à la crise d’angoisse, les manifestations physiques sont, quant à elles, propres à chacun.

On notera les plus courantes

  • Oppression dans la poitrine
  • Rythme cardiaque accéléré
  • Palpitations
  • Douleurs musculaires
  • Tremblements
  • Sueurs (pouvant être glacées)
  • Vertige
  • Prostration
  • Besoin de bouger
  • Bourdonnement d’oreilles
  • Acouphènes
  • Faiblesse dans les jambes
  • ….

Les outils de relaxation profonde vont apporter du repos au corps et à l’esprit

2ème phase : Apprendre à se connaitre

Une meilleure connaissance de soi, tant sur le plan physique que mental offre la possibilité de repérer les signes avant-coureurs de la crise d’angoisse.

Apprendre à observer les réactions de son corps ou de son esprit dans les différentes situations anxiogènes de sa vie permet de voir venir la crise et de la juguler.

Un exemple :

Une personne qui a peur en voiture mais qui est obligée de prendre sa voiture chaque jour, se voit confrontée à une situation anxiogène au quotidien.

Chaque matin, avant de monter en voiture son état va empirer. L’état d’anxiété va provoquer des sensations physiques et mentales extrêmement désagréables :

  • Douleurs abdominales
  • Vertige
  • Etat fébrile
  • Douleurs lombaires
  • Céphalées

L’appréhension se manifeste souvent dès la veille, par des insomnies, « une boule au ventre », un état dépressif, etc… et l’idée de prendre la voiture le lendemain tourne en boucle, comme un disque rayé.

La sophrologie permet de développer sa concentration afin de stopper les ruminations. Permettre au cerveau épuisé de se reposer. Pouvoir enfin reprendre son souffle…

Comment ça marche ?

En s’intéressant à nouveau à des sensations positives, on va petit à petit se rééduquer. En prenant du recul, en changeant le regard que l’on porte sur les différentes situations anxiogènes, en retrouvant le goût de choses simples, positives et agréables (Comme le goût du café, le sourire d’un ami, la chaleur d’un plaid, ….)

Au fur et à mesure, le corps et le cerveau retrouvent un état d’apaisement.

3ème phase : Pérenniser l’apaisement

Si l’on a la certitude que tout va bien se passer et que si, toutefois une crise d’angoisse se manifestait, on saura parfaitement la gérer, on est beaucoup plus serein.

Pour maintenir cette sérénité, il suffit de retrouver (ou trouver !) la confiance en soi, la faculté d’adaptation, l’estime de soi, la joie de vivre et l’optimisme

Comment y parvenir ?

 

Tout d’abord, il faut une écoute attentive.

Il est important de pouvoir exprimer toutes les peurs, les symptômes et l’angoisse que l’on ressent.

Se sentir écouté et compris est un premier pas vers la guérison. Face à un professionnel compétent, on reprend espoir.

Ensuite, entre en scène la pratique de la sophrologie, avec ses précieux outils : Respiration, détente musculaire, relaxation profonde et visualisation positive.

Un programme entièrement personnalisé va répondre aux besoins de chacun.

Le petit mot de votre sophrologue :

Je mets toute mon énergie et ma passion pour aider les personnes sujettes aux crises d’angoisse. Cet état correspond à une souffrance bien réelle qui n’est pas toujours reconnue. Je me bats au quotidien pour trouver les solutions les plus adaptées à chaque personne qui franchit la porte de mon cabinet, pour rassurer, pour aider chacun à se sentir mieux, à retrouver le sourire, la paix et l’harmonie.

Christel Gremillet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*